Pomme d’or

Titre : Pomme d’or

Lieu : Manoir D’Alleray – 16 septembre 2018

Capture d_écran 2018-09-18 à 18.35.57Avec la fresque participative réalisée lors de l’event L’art est aux nefs (photos des passants sur le stand qui ont participé à garnir les tissus des couleurs de leur goût.

Publicités

Série photo Dichotomie « meurtrissure organique » – mars 2018

Meurtrissure organique - CAC

Vidéo du shooting ; https://www.youtube.com/watch?v=_9jYHHReC10&feature=youtu.be

Une séance photo organique : en 36 secondes le résumé de 2 mois à récolter des aliments, fruits, légumes et fleurs pour les laisser se décomposer, transpirer, répandre une odeur infecte, travailler par le temps et la patience de voir un élément vivre.
Quand les marques du corps, de la peau qui vieillit et de l’esprit ressurgissent au travers des ingrédients qui murissent, pourrissent, fleurissent au-delà leurs moisissures, les fissures, pouvoir de la nature, reprendre le dessus.

Prise le jour du printemps, ce renouveau.

Cette session photo sera bientôt accompagnée d’une autre qui représentera tout son contraire ainsi qu’un texte descriptif des symboles

 

A Indre, Loire-Atlantique
Camera: Nikon D5200
Crédits : Champignon Au Champagne – pris en photo par une photographe improvisée : Mathilde Nawrocki
Décor-compo : Sybil Donzé / Mathilde Nawrocki / C.A.C
Musique : Work – Charlotte Day Wilson

Nouvelles aventures pour 2018

Planchephotoscac

L’année qui vient de s’écouler a été comme un beau flottement autant en eau douce que  sur des eaux troubles. On a tous tenu la barre, maintenant le cap est encore incertain mais nous avons quelques projets qui, je l’espère, prendra forme et vie.

Des textes vont émerger avec Cécile Dupierris en collaboration, pour accompagner les photos, au-delà d’une image figée, on espère qu’une sorte d’ouvrage, d’un livre d’histoires, de poèmes et de photos sera à la hauteur pour illustrer l’univers et dégager l’atmosphère.

Capture d_écran 2018-01-03 à 20.10.11

A tous, lumineuse année à venir

Séance photo

1
Lac rouge des mines d’Abbaretz (44)

Découverte riche d’un sol sulfureux, de l’eau à la couleur de la lave, ce qu’il nous fallait pour déchaîner les passions, créer un navire de fortune pour y faire voguer par delà les tempêtes, un corps qui renferme un deuil, des vivres, de la garnitures pour survivre au voyage et du désespoir qui tend la main à une force venue de l’extérieur, mais qui est-elle.

Série de photos à venir, prémices des premiers regards portés sur un lieu répondant à mes attentes, (merci Nina pour cette trouvaille)

Amaury, Matis, Lola, Sybil, Auréline, Vincent, Guiton, être sur ma route, avoir suivi et avoir composés au gré des idées, vous avez été géniaux, intuitifs et traducteurs des pensées.

Ô vous qui avez ressenti, d’un feu aux cendres blanches

cac1
Description : « Ô vous qui avez ressenti, d’un feu aux cendres blanches »

Titre : « Ô vous qui avez ressenti, d’un feu aux cendres blanches »
Description : « Il commence à terre, la dégaine est incertaine, fébrilement il donne des gauches droites pour avoir l’air de s’en sortir et d’éloigner ce qui fourmille tout autour de lui, quelles sont ces ondes, il entend bourdonner, encore plus fort, ça cogne (…) »